De Bouguiba à Maison Coclico

Cette histoire a commencé il y a bien longtemps, lorsque le monde tournait sans internet et que les téléphones n’étaient pas encore « portables », mais ne vous y trompez pas : la vie pour les parents était tout aussi trépidante. À l’époque, je travaillais dans la banque et le soir venu, mes enfants attendaient impatiemment l’histoire qui leur permettrait de retrouver renards, loups, sorcières et dragons puis de s’endormir l’esprit repu des émotions rencontrées lors de leur voyage imaginaire.

 

Un soir, j’eus moi aussi envie d’inventer des histoires et ce fut Bouguiba qui s’invita au chevet de mes enfants. Le temps passa. Je quittai le secteur bancaire afin de devenir professeur des écoles en maternelle. Ma fille qui était devenue graphiste me demanda d’exhumer le cahier où  j’avais écrit toutes les aventures de Bouguiba. Elle souhaitait se lancer dans l’illustration de la première histoire. Je réécrivis le texte en l’adaptant à l’impitoyable public de maternelle. Le résultat fut sans appel : il fallait fabriquer le livre !

 

Comment ? Armées d’une bonne dose  d’enthousiasme et d’inconscience, nous avons décidé de nous lancer et  de créer notre propre maison d’édition, « Maison Coclico », avec la volonté de mener un projet plus vaste que ce que nous avions imaginé au départ. Très vite la déclinaison d’un même album en plusieurs langues s’est imposée au regard des besoins recensés dans les écoles et des demandes de certains parents.

Sophie Centesimo